Notre projet

Quel Boucau pour demain ?

Une feuille de route ambitieuse pour six ans avec 80 engagements pour un Boucau plus solidaire, plus démocratique, plus durable et plus dynamique.

Education

1.  Attribution d’un kit de rentrée gratuit de fournitures scolaires pour les écoliers.
2.  Engagement de maintenir un.e ATSEM par classe de maternelle.
3.  Organiser la mutualisation des moyens et des équipements, mis à disposition des enseignant·e·s dans les écoles boucalaises, pour améliorer les conditions d’apprentissage sans augmenter le budget de la mairie dédié aux écoles.
4.  Offrir un périscolaire de qualité.
5.  Bien faire manger les enfants des crèches et des écoles avec une nourriture saine et locale assurée par un appel d’offre exigeant et des quotas précis en lien avec le Projet alimentaire territorial de l’agglomération Pays Basque.
6.  Maintenir une tarification sociale de la restauration scolaire.

COMMERCE ET DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

7.  Assumer une gestion sérieuse et à lever l’omerta sur la situation économique de Boucau. Nous serons transparent.e.s sur la situation financière réelle par la mise en place de bilans réguliers auprès de la population. Instaurer une maîtrise rigoureuse des finances d’aujourd’hui, sans reporter la pression fiscale sur les générations futures des boucalais·es.
8.  Favoriser l’installation, le maintien et la diversification des entreprises locales.
9.  Encourager l’installation des entreprises non polluantes et non délocalisables.
10.  Faire connaître les entreprises boucalaises, encourager leur développement et révéler l’attractivité de Boucau.
11.  Réaliser une étude sur le développement économique et commercial de la ville.
12.  Concertation sur l’utilisation des monnaies locales comme l’Eusko.

Dynamisme de la ville

13.  Répondre aux besoins urgents de salles pour les boucalais.e.s et les associations.
14.  Réoccuper les locaux commerciaux vacants pour les mettre par exemple à disposition d’associations ou pour édifier un lieu multi-services avec un espace de création et d’exposition artistique ou encore pour développer des projets d’économies circulaires innovants comme une biblio-café-solidaire, une ressourcerie, un espace vélo.
15.  Valoriser le centre-ville du Boucau qui doit être un vrai espace de vie et non un simple parking. Pour cela, pourquoi ne pas développer des commerces de bouche, des espaces verts ou encore un kiosque ?
16.  Transformer l’entrée de ville en exigeant la dépollution des friches industrielles (raffinerie du Midi et Fertiladour). Cela ne peut pas durer, les bords de l’Adour ont un immense potentiel et ont vocation à être des espaces de vie (promenade, espace sportif etc.).

Logement / Urbanisme

17.  Assurer une urbanisation à taille humaine sans construction non maîtrisée et spéculative avec des cahiers de charges exigeants (maîtriser la sous-traitance, favoriser le logement social, les espaces verts et de jeux qui n’existent pas dans les constructions actuelles) et soutien aux projets d’habitats participatifs.
18.  Constitution d’un pôle municipal sur les travaux, l’aménagement de la ville et l’urbanisme avec deux adjoints.
19.  Développement d’espaces de jeux (notamment inclusifs), 17. Assurer une urbanisation à taille humaine sans construction non maîtrisée et spéculative avec des cahiers de charges exigeants (maîtriser la sous-traitance, favoriser le logement social, les espaces verts et de jeux qui n’existent pas dans les constructions actuelles) et soutien aux projets d’habitats participatifs.
18. Constitution d’un pôle municipal sur les travaux, l’aménagement de la ville et l’urbanisme avec deux adjoints.
19. Développement d’espaces de jeux (notamment inclusifs), de vie et de rencontres comme par exemple dans le parc Peloste, le projet de la Lèbe, le bois Guilhou ou les nouveaux projets d’urbanisme.
20.  Des WC publics mixtes dans l’espace public notamment sur le marché.
21.  Favoriser activement la rénovation des logements privés et communaux : consommation énergétique, accessibilité, sécurité, insalubrité.
22.  Création d’un service logement pour permettre d’accompagner localement les boucalais·e·s dans l’accès au logement, la rénovation, les questionnements. Le tout piloté par un conseiller municipal délégué spécifiquement à cette question.

Sport & vie associative

23.  Création d’un comité associatif territorial mettant en liens toutes les associations boucalaises.
24.  Faire de Piquessary un pôle sportif en lien avec les sections sportives des établissements scolaires par la création d’un terrain de sport synthétique et la réhabilitation des locaux associatifs.
25.  Les espaces naturels et récréatifs tel que le bois Guilhou, le bord d’ADOUR, le parc Peloste sont de véritables atouts (mise en place de parcours de santé et de promenades)

Culture & animation de la ville

26.  Création d’un Pass Culture pour les jeunes, les seniors, les bénéficiaires de minima sociaux
27.  Favoriser l’expression des talents locaux et des initiatives (salle à disposition, expositions, résidences d’artistes, espace de création et d’exposition artistique, prêts de matériel).
28.  Développer des projections de cinéma en ville (en plein air, salle Paul Vaillant Couturier)
29.  Favoriser l’accès à la culture des seniors avec la mise en place de sorties culturelles et d’événements intergénérationnels.
30.  Défendre et promouvoir le partenariat avec la Scène Nationale.
31.  Développer des événements culturels comme le Festival des langues, fête du troc.
32.  Encourager la pratique des langues régionales (Basque et Gascon) et faire vivre cette culture notamment dans des projets périscolaires.

Droits et libertés

33.  Espace d’accueil municipal contre les violences sexistes, sexuelles et contre toute forme de discriminations.
34.  Lutter contre les publicités sexistes en intervenant par des clauses dans les marchés.
35.  Favoriser l’écriture inclusive dans la communication municipale.
36.  Une délégation municipale à l’égalité femmes-hommes qui animera notamment un temps fort à l’occasion du 8 mars,
journée internationale de lutte pour les droits des femmes et du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes : préparation avec tous les partenaires de la ville et annonces d’engagement de la ville sur ces questions.
37.  Assurer l’accessibilité des lieux publics et leur mise en conformité handicap

Solidarités humaines

38.  Redonner du sens au service infirmier communal de proximité et de qualité.
39.  Initiatives pour aider à la recherche d’emploi : forums de l’emploi, favoriser les contacts entre les administrés à la recherche d’emploi et les entreprises, plan local d’insertion de l’emploi (PLIE), mission locale…
40.  Construire une convention précise en partenariat avec le Centre Social pour définir une politique commune (missions précises).
41.  Permanence administrative et création d’un livret d’information pour aider aux démarches administratives et sociales.
42.  Réflexion sur une expérimentation « territoire 0 chômeur ».

Vie démocratique

DES INSTANCES DEMOCRATIQUES

43.  Structurer des conseils de quartiers.
44.  Constituer un conseil municipal des jeunes avec une ligne budgétaire.
45.  Un conseil des commerçant.e.s et des acteurs économiques.

UNE GOUVERNANCE PLUS DEMOCRATIQUE

46.  Des projets de quartiers portés par les citoyens avec des budgets alloués pour la mise en place d’événements festifs, culturels, d’aménagement de la ville etc.
47.  Une plateforme numérique de la participation citoyenne pour informer, consulter et décider ensemble.
48.  Prise de décision par des référendums locaux.
49.  Retransmission en ligne des conseils municipaux.
50.  Permanences régulières des élu.e.s et restitution en toute transparence des résultats des concertations.

TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE

51.  Construire un projet d’agriculture urbaine sur le plateau de la Lèbe (ferme pédagogique, maraîchage, permaculture) en lien avec les écoles et le Centre de loisirs dans le cadre d’un projet éducatif et intergénérationnel.
52.  Exiger la transparence des entreprises sur les risques liés à leurs activités pour préserver la santé de la population et lutter contre les pollutions (zone SEVESO).
53.  Mener une forte politique de protection de l’eau (traitement des eaux pluviales, quantification, cartographie des points d’eau et gestion de la montée des eaux).
54.  Assurer une veille permanente de la qualité de l’air et le respect des règles par les entreprises.
55.  Développer l’autonomie énergétique des bâtiments communaux.
56.  Privilégier les matériaux biosourcés avec pour objectif la sortie du béton (référentiel E+C) pour les nouvelles constructions.
57.  Encourager les initiatives boucalaises de permaculture et de jardins partagés (aider à la mise en place, conseils…).

Sécurité

58.  Une police municipale armée ou des caméras de vidéo-surveillance ne sont pas des solutions aux problèmes d’insécurité ou d’incivilité.
59.  Garantir une présence locale en cas d’incidents et d’incivilités en renforçant nos effectifs de police municipale pour des missions de sécurité routière, médiation, prévention et pédagogie.
60.  Création d’un conseil de prévention de la sécurité mettant en lien la police municipale, la police nationale, les services sociaux, la municipalité et les conseils de quartier.
61.  Faire revenir les éducateurs de rues à Boucau.
62.  Défendre la création d’un Centre de secours de pompiers sur la rive droite de l’Adour.
63.  Développer les actions de préventions routière notamment sur les deux roues.

Transport

64.  Remanier le plan global de circulation et le faire valider par la population.
65.  Sécuriser les déplacements dans Boucau (trottoirs, accès aux écoles).
66.  Porter le transport en commun gratuit au sein de l’agglomération.
67.  Augmenter la fréquence des transports en commun et favoriser son utilisation notamment pour les scolaires.
68.  Retravailler sur les placements des arrêts de bus.
69.  Aménager les horaires de la navette fluviale notamment pour les étudiants et les salariés et informer sur les horaires.
70.  Valoriser la gare de Boucau pour en faire un espace multimodal (vélo, train, navette fluviale).
71.  Lancer une réflexion sur le Tram-train (ligne SNCF reliant la voie du souffre Tarnos-Anglet).
72.  Réaliser un plan et maillage de cheminements doux (en faisant de l’affichage pédagogique).
73.  Privilégier les mobilités douces sur les nouveaux aménagements.
74.  Développer des pistes cyclables véritablement sécurisées et des parkings à vélos.

Numérique

75.  Doter Boucau d’un site internet de qualité (avec application smartphone) favorisant l’accessibilité à toutes et tous aux contenus municipaux et la participation citoyenne.
76.  Aménager un espace municipal numérique avec un accès à des ordinateurs et à internet pour aider aux démarches administratives (avec l’aide de médiateurs numériques).
77.  Numériser les archives locales et les rendre librement accessibles par la création d’une bibliothèque numérique.
78.  Généraliser l’utilisation des logiciels libres par la municipalité.
79.  Expérimenter un wifi public dans certains lieux et places publiques.

Santé

80.  Création d’un pôle santé pour accueillir des permanences de spécialistes et développer l’offre de soin afin d’assurer les futurs besoins de santé (généralistes, spécialistes, pédiatres…).