Notre projet

Quel Boucau pour demain ?

Ce programme est le fruit d’un travail partagé avec les Boucalaises et Boucalais (notamment avec deux réunions publiques au mois de janvier)

Ce programme est sérieux et ambitieux avec 55 propositions concrètes pour un Boucau plus solidaire, plus démocratique, plus durable et plus dynamique.

Education

  • Attribution d’un kit de rentrée gratuit de fournitures scolaires pour les écoliers.
  • Engagement de maintenir une ATSEM par classe de maternelle.
  • Offrir un périscolaire de qualité.
  • Bien faire manger les enfants des crèches et des écoles avec une nourriture saine, fraiche et locale assurée par un appel d’offre exigeant et des quotas précis.

Economie

  • La situation économique de Boucau est inquiétante. Nous nous engageons à une gestion sérieuse et à lever l’omerta sur ce sujet. Nous serons transparents sur la situation financière réelle par la mise en place de bilans réguliers auprès de la population.
    • La capacité de désendettement de la ville est de 25,1 ans (9,6 ans en 2014).
  • Encourager le retour des commerces et favoriser l’installation des entreprises non polluantes génératrices d’emplois. 

Dynamisme de la ville

  • Répondre aux besoins urgents de salles pour les boucalais et les associations.
  • Réoccuper les locaux commerciaux vacants pour les mettre par exemple à disposition d’associations, développer des commerces de proximité ou pour édifier des projets innovants comme une biblio-café-solidaire ou une ressourcerie.
  • Valoriser le centre-ville du Boucau qui doit être un vrai espace de vie et non un simple parking. Pour cela, pourquoi ne pas développer des commerces de bouche, des espaces verts ou encore un kiosque ?
  • Transformer l’entrée de ville en exigeant la dépollution des friches industrielles (raffinerie du Midi et Fertiladour). Cela ne peut pas durer, les bords de l’Adour ont un immense potentiel et ont vocation à être des espace de vie (promenade, espace sportif etc.).

Logement / Urbanisme

  • Assurer une urbanisation à taille humaine sans construction non maîtrisée et spéculative : 3 étages maximum dans le PLU, soutien aux projets d’habitats participatifs, logements sociaux et des cahiers des charges exigeants (maîtrise de la sous-traitance, espaces verts, de jeux et de vie qui n’existent pas dans les constructions actuelles).
  • Développement d’espaces de jeu (notamment inclusifs), de vie et de rencontres comme par exemple dans le parc Peloste, le projet de la Lèbe, le bois Guilhou ou les nouveaux projets d’urbanisme.

Culture

  • Pass Culture pour les jeunes, les seniors, les bénéficiaires de minima sociaux
  • Favoriser l’expression des talents locaux et des initiatives (salle à disposition, expositions…).
  • Développer des projections de cinéma en ville (en plein air, salle Paul Vaillant Couturier)
  • Favoriser l’accès à la culture des seniors avec la mise en place de sorties culturelles et d’événements intergénérationnels.
  • Défendre et promouvoir le partenariat avec la Scène Nationale.
  • Développer des événements culturels comme le Festival des langues, fête du troc.
  • Encourager la pratique des langues régionales (Basque et Gascon) et faire vivre cette culture notamment dans des projets périscolaires.

Droits et libertés

  • Espace d’accueil municipal contre les violences sexistes, sexuelles et contre toute forme de discriminations.  
  • Des WC publics mixtes dans l’espace public notamment sur le marché.
  • Lutter contre les publicités sexistes en intervenant par des clauses dans les marchés
  • Une délégation municipale à l’égalité femmes-hommes qui animera notamment un temps fort à l’occasion du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes et du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes : préparation avec tous les partenaires de la ville et annonces d’engagement de la ville sur ces questions.
  • Assurer l’accessibilité des lieux publics et leur mise en conformité handicap.

Sport

  • Terrain de sport synthétique sur le haut de Piquessary.
  • Parcours santé dans le bois Guilhou.

Ecologie / Environnement

  • Projet d’agriculture urbaine sur le plateau de la Lèbe (ferme pédagogique, maraichage, permaculture) en lien avec les écoles et le Centre de loisirs dans le cadre d’un projet éducatif et intergénérationnel.
  • Exiger la transparence des entreprises sur les risques liés à leurs activités pour préserver la santé de la population et lutter contre les pollutions (zone SEVESO).
  • Privilégier les matériaux biosourcés avec pour objectif la sortie du béton (référentiel E+C) pour les nouvelles constructions.
  • Encourager les initiatives boucalaises de permaculture et de jardins partagés.
  • Développer l’autonomie énergétique des bâtiments communaux.

Transport

  • Conquérir le transport en commun gratuit au sein de l’agglomération.
  • Remanier le plan global de circulation et le faire valider par la population.
  • Aménager les horaires de la navette fluviale pour les étudiants et les salariés et mieux informer sur les horaires.
  • Réaliser un plan et maillage de cheminements doux relayant le haut et le bas Boucau.
  • Développer des pistes cyclables véritablement sécurisées.

Démocratie

  • Des conseils de quartiers.
  • Un conseil municipal jeune.
  • Des projets de quartiers portés par les citoyens avec des budgets alloués pour la mise en place d’événements festifs, culturels, d’aménagement de la ville etc.
  • Une plateforme numérique de la participation citoyenne pour informer, consulter et décider ensemble.
  • Prise de décision par des référendums locaux.
  • Filmer le conseil municipal.
  • Permanences régulières des élus.

Social / Solidarité

  • Développement d’un service infirmier communal de proximité et de qualité. Ce service permet un lien avec le CCAS pour une meilleure prise en charge des administrés.
  • Initiatives pour aider à la recherche d’emploi : forums de l’emploi, favoriser les contacts entre les administrés à la recherche d’emploi et les entreprises…
  • Permanence administrative et création d’un livret d’information pour aider aux démarches administratives et sociales.
  • Travail avec le Centre Social pour définir une politique commune.

Sécurité

Une police municipale armée ou des caméras de vidéo-surveillance ne sont pas des solutions aux problèmes d’insécurité ou d’incivilité. Pour y répondre réellement plusieurs propositions :

  • Faire revenir les éducateurs de rues à Boucau.
  • Conseil de prévention de la sécurité en lien avec la police municipale, la police nationale, les services sociaux, la municipalité et les conseils de quartier.
  • Centre de secours de pompiers sur la rive droite de l’Adour.
  • Préventions routières notamment sur les deux roues.

Numérique

  • Numérisation des archives locales et les rendre librement accessibles par la création d’une bibliothèque numérique.
  • Ouvrir un wifi public dans les lieux et places publiques.
  • Aménager un espace municipal numérique avec un accès à des ordinateurs et à internet pour aider aux démarches administratives.
  • Utilisation des logiciels libres par la municipalité.